mercredi 18 mars 2015

Vagabond de Dieu


La salle Tonneau était au comble de participants et d'intérêt pour un voyage ensoleillé vers Madagascar.
Des lettres du Père Dhellemmes, narrant sa mission du Mozambique aux hauts plateaux malgaches, ont ponctué l'exposé de Gérard Delescluse, son petit neveu.
Hergé dans Tintin au Congo a évoqué, les fauves, et autres périls pour les missionnaires intrépides et tenaces, il n'avait pas tort ! Et c'était pire !

 
 
 
Le narrateur nous a partagé des souvenirs de famille en évoquant la situation actuelle de cette grande île que la colonisation a marqué, depuis les français jusqu'aux "marchands" actuels plus soucieux de leurs profits que du développement humanitaire.
 
 
Une île attachante, une population dans une grande pauvreté, des richesses économiques détournées, une île pleine d'espoirs dans l'océan mondial que le profit gouverne.
Bel exposé, après-midi riche !